Actualités


Retour

Relance de la construction navale dans le nord-est du Nouveau-Brunswick

Québec, le 12 mai 2015 – Océan débutera sous peu ses opérations à Bas-Caraquet, ce qui constitue un positionnement stratégique pour l’entreprise. Les besoins estimés dans les Maritimes pour la réparation et la construction navale laissent présager des perspectives prometteuses à moyen et à long terme pour le chantier et ses travailleurs.

« Nous sommes extrêmement fiers de contribuer au succès de ce projet en tant qu’acteur de premier plan dans la relance du Centre naval de Bas-Caraquet. Nous consolidons ainsi notre position comme l’un des plus importants fournisseurs de solutions maritimes dans l’Est du Canada.», d’affirmer monsieur Jacques Tanguay, premier vice-président et directeur général d’Océan.

Les travaux de mise à niveau du chantier avancent bien et afin d’amorcer rapidement la relance de ce dernier, Océan a déjà procédé à plusieurs embauches dont des soudeurs-monteurs, un contremaître de production et un technicien en architecture navale. Pendant ces travaux, certains d’entre eux ont pu travailler au chantier de l’Isle-aux-Coudres, situé au Québec, où ils se sont familiarisés avec les méthodes de travail d’Océan.

Plusieurs emplois sont toujours disponibles au chantier de Bas-Caraquet; les entrevues suivent leur cours afin de combler les 57 à 77 emplois dans la péninsule acadienne.

Afin d’initier la relance du Centre naval du Nouveau-Brunswick, Océan débutera la construction, au cours des prochains mois, de la première partie de 200 pieds d’une cale sèche flottante. À terme, avec ses trois sections, elle atteindra 420 pieds de longueur et aura une capacité de levage de près de 8 150 tonnes métriques.

Galerie

  • Relance du chantier naval de Bas-Caraquet