Actualités


Retour

Mise à l’eau du plus puissant remorqueur portuaire construit au Canada

Gordon Bain, Manon Lavoie et Jacques Tanguay

Gordon Bain, Manon Lavoie et Jacques Tanguay

Isle-aux-Coudres, 18 octobre - La mise à l’eau du plus puissant remorqueur portuaire construit au Canada, le TundRA 100, a été complétée avec succès chez Industries Océan. Le navire de 36 mètres avec un tirant d’eau de 6,4 mètres était équipé de flotteurs pour éviter de toucher le fond lors de sa lente descente. Une fois à l’eau, le ber a été retiré afin de permettre au Ocean Henry Bain de conduire le TundRA au quai de la STQ. Une fois amarré, un plongeur a détaché les bouées de flottaison du navire.

La manœuvre technique s’est déroulée sans problème, une première fois au Québec.

Après cette opération, Jacques Tanguay, premier vice-président et directeur général chez Océan, n’avait que de bons mots : « Nous sommes fiers de l’équipe de l’Isle-aux-Coudres. C’est une réussite de bâtir un navire aussi complexe. La demande pour ce type de navire existe pour l’accostage de grands minéraliers et pétroliers, tels les Chinamax, qui entrent de plus en plus dans nos eaux ».

Près de cent employés ont participé à la construction du TundRA 100. Ce bateau est d’une puissance unique au pays selon Manon Lavoie, directrice générale d’Industries Océan : « Le navire combine 8 000 forces de moteur à une puissance de tire au bollard de 100 tonnes. Il a aussi une grosse capacité de réservoir et peut donc naviguer sur de longues périodes. Il est certifié classe de glace A1 Super pour naviguer dans des conditions extrêmes, comme dans l’Arctique ».

Le nouveau navire sera rempli de ses quelque 250 000 litres d’essence; les génératrices et les moteurs devraient vrombir au cours des prochains jours. Six semaines d’essais seront nécessaires avant sa bénédiction prévue le 13 décembre au Port de Québec.

Galerie

  • Mise à l'eau du TundRA 100